Tous les articles sur: couple

L’amour pour tous…

En cette période dédiée à l’Amour pour tous, la quête la plus partagée des hommes et des femmes, je vous propose ce test lu sur un site, c’est tellement vrai les réponses quand on le termine, amusez vous bien! « Remplacez les pointillés par le nom de la personne dont vous êtes amoureux ou celui de la dernière personne que vous avez aimée. Pour calculer vos réponses, évaluer les en utilisant une échelle allant de 1 (pas du tout) à 9 (tout à fait) », et ce pour chaque phrase. Nous avons 15 phrases donc une plage de points possibles comprise entre 15 et 135. 1. Je serais profondément désespéré si … me quittait 2. Parfois, j’ai l’impression de ne pas pouvoir contrôler les pensées; elles portent exclusivement sur … 3. Je me sens heureux quand je fais quelque chose pour rendre … heureux 4. J’aime mieux être avec … qu’avec n’importe qui d’autre 5. Je suis jaloux à l’idée que … pourrait tomber amoureux de quelqu’un d’autre 6. Je désire ardemment tout connaître de … 7. …

Séduction?

Lisant au hasard, sur divers médias, on trouve une longue liste de recommandations pour se donner une apparence séduisante (du latin « seducere », qui signifie « tirer à l’écart »). Il faudrait, par exemple, avoir les dents blanches, de beaux cheveux, une haleine épatante, des seins et des fesses fermes , beaux et gros, le ventre plat, aucun kilo en trop, une manucure impeccable et une pédicure aussi. Comme les signes de l’âge sont à bannir, il ne faudrait aucune ride. En évitant autant que faire se peut le bistouri, on en est déjà à un minimum annuel de 300 000 FCFA, sans compter tous les « it » sacs à mains et chaussures, trousses de maquillage bien garnies, et garde-robe rafraîchie au moins deux fois l’an qui donneraient ce je-ne-sais-quoi qui fait la différence. Pour celles qui pensent que c’est une formidable liberté de pouvoir refaire son corps entièrement, que c’est le premier vrai signe d’égalité des chances dans la vie, le coût grimpe vite voir 10 fois plus au minimum. Toutes ces options de façade, plus …

Mon chéri je le garde!

  Ça y est on a trouvé l’amour de sa vie, il est beau, gentil, fidèle… mais la vie n’est pas simple, elle a ses hauts et ses bas alors pour ça il faut savoir se comporter en couple pour garder le bon rythme et être heureux malgré tout. Une relation réussie exige de tomber amoureux plusieurs fois et toujours de la même personne.Avec le taux croissant de séparations, la patience d’endurer les problèmes en couple est presque devenue une valeur archaïque pour beaucoup. Toutefois, l’amour serait considéré comme une partie merveilleuse de la vie que si le couple est heureux. L’homme et la femme doivent contribuer tous deux pour que cela fonctionne et naviguer en douceur. Apprendre à être bon à l’autre est une partie de la réalisation d’un couple heureux. Mais le plus souvent, afin de répondre aux responsabilités de la vie, on a tendance à négliger l’être aimé. Ce qui est vrai surtout dans le cas des femmes. Afin de répondre à la tâche herculéenne de manutention de la maison, les beaux-parents, …

La passion, c’est aussi de l’amour!

 J’ai tellement de fois entendu mes proches et même les médias faire cette différence entre l’amour et la passion dans la vie de couple. Quitte à dire qu’on a besoin d’un amour et d’un amant dans la vie, mais qu’il faut s’arranger à ce que ces deux personnes ne se rencontrent jamais. Pourtant au début d’une relation, ces personnes n’en font qu’une seule. Personnellement je suis contre, car pour moi PASSION = AMOUR et je m’explique. Généralement quand on entend parler les musiciens, peintres, acteurs … enfin les artistes, ils nous disent tous qu’ils sont heureux de vivre de leur passion. Alors, comment peut-on se dire passionné d’une chose et penser qu’on ne l’aime pas mais qu’on n’en aime une autre et faisons notre passion par dépit? En tout cas, c’est sur que c’est pas de Beyonce qu’on parle là! Dans la vie de couple, les premiers jours où l’on se découvre sont plein de fusion, de tendresse et de motivation, l’on s’éprend de l’autre, on est amoureux, on est passionné. Au fil des jours …