Être Belle!, Tous les articles
Ecrire un commentaire

La transpiration

 

La transpiration est un mécanisme qui sert à réguler la température du corps (par l’évaporation ça rafraichit), protéger la peau, éliminer les déchets organiques (venus du sang).

Le corps dispose de deux types de glandes sudoripares (usines à sueur localisée dans le derme):

  • Les glandes sudoripares eccrines, sur tout le corps, sécrètent une sueur aqueuse.
  • Les glandes sudoripare apocrines, sous les aisselles, la zone génitale et les mamelons, sécrètent une sueur avec des lipides et des phéromones.
  • La sueur ne sent rien au départ. C’est en se dégradant sous l’action des bactéries de la flore saprophyte, qu’elle dégage cette odeur « malodorante ». Celle des glandes apocrines, plus « riche », sent plus facilement.

Pour lutter contre ce problème, plusieurs solutions: réguler le flux de la transpiration, lutter contre les bactéries, masquer les odeurs.

Quelle différence entre « déodorant » « anti-transpirant » et « dé-transpirant »?

  • Le déodorant masque les odeurs avec un parfum, il peut être anti-bactérien pour éviter le développement des bactéries responsables de mauvaises odeurs ou contenir des poudres pour absorber.
  • L’anti-transpirant contient, en plus ou à la place, des actifs qui vont boucher un peu le pore (jamais complètement) pour réguler la transpiration et éviter l’excès d’humidité (sels d’aluminium, potassium alun…).
  • Le dé-transpirant est un traitement riche en anti-transpirant, qu’on applique le soir, en espaçant progressivement les utilisations, pour réguler de façon plus intensive la transpiration.

Est-ce dangereux d’empêcher de transpirer? Et l’élimination des toxines?!?

Est ce qu’on se tartine d’anti-transpirant partout? Non.

Est ce que l’anti-transpirant bloque complètement la transpiration? Non.

Est ce que c’est l’unique moyen d’éliminer? Non. La première fonction éliminatrice du corps, ça reste les reins!

Comment je choisis entre tous?

On peut souffrir de mauvaises odeurs sans transpiration excessive, c’est une question de dégradation par les bactéries, de composition de la sueur, pas de quantité.

Tout comme on peut transpirer énormément sans sentir fort. On adapte la composition de son déodorant à son propre cas.

Je transpire beaucoup-> anti-transpirant à l’ »aluminium chlorhydrate »

Je sens fort-> action anti-bactérienne, huiles essentielles, alcool ou triclosan.

Mais c’est pas un peu toxique toutes ces substances?

Le triclosan, moi je l’évite, parce qu’il dénature quand même bien la flore bactérienne.

Les sels d’aluminium, il y en a plein, la pierre d’alun en fait partie d’ailleurs. Celui mis en cause dans les peurs communes est le chlorhydrate d’aluminium (favoriserait le cancer du sein).

Il faut se rappeler que l’épiderme n’est pas vascularisé. Le sel d’alu est une grosse molécule puisque son but est de rester cristallisé sur la paroi des pores. Expliquez moi maintenant comment il passe dans le sang, et surtout comment il pourrait s’accumuler dans un épiderme en constant renouvellement ?

Si on se scarifie avant l’application d’accord, ça passe. Sinon, on ingère bien plus d’aluminium avec nos casseroles et aliments qu’on en absorbe par nos déos.

Dans le doute, évitons les sprays, facilement inhalés, évitons après le rasage. Mais surtout, restons sérieux, réfléchis et logiques.

Ayna B.

 

Facebook Comments

Ton avis et tes questions m’intéressent, n'hésite pas...